Report available in English & in French.

Please click on one of the tabs below to select your language.

  • In English
  • En français

Population movements following the Haiti earthquake on 14 August 2021 and the Tropical Depression Grace, estimated with mobile operator data from Digicel Haiti: report from 27 August.

The earthquake of Saturday 14 August 2021 and the passage of the Tropical Depression Grace in Haiti have led to population displacement and caused severe destruction (130,000 homes damaged or destroyed as per 22 August OCHA situation report). Based on our analyses of mobile operator data (Call Detail Records, CDR) up to 23 August, an estimated 90,000 people in the South, Nippes and Grand’Anse departments have moved from their pre-earthquake usual locations. The proportion of the population having moved varies greatly between administrative areas.

The analyses in this report explore movements of Digicel subscribers, comparing their usual location during the week preceding the earthquake with their locations during the period 21-23 August. People move for a number of reasons. The movements in this report include displaced persons, persons moving for reasons related to the recent events (but not necessarily to be defined as displaced), and those who would have moved regardless of the recent events. The analyses do not include people who stayed outside the South, Nippes and Grand’Anse departments in the week before the earthquake.

Read the report (in English)

Mouvements de population suite au séisme en Haïti du 14 août 2021 et à la dépression tropicale Grace, estimés à partir des métadonnées de téléphonie mobile de Digicel Haïti : rapport du 27 août

Le séisme du samedi 14 août 2021 et le passage de la dépression tropicale Grace en Haïti ont entraîné des déplacements de population et causé de graves destructions (130 000 maisons endommagées ou détruites selon le rapport de situation OCHA du 22 août). D’après nos analyses des métadonnées de téléphonie mobile (Call Detail Records, CDR) de Digicel Haïti jusqu’au 23 août, on estime que 90 000 personnes dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse ont quitté leur emplacement habituel d’avant le séisme. La proportion de la population ayant changé d’endroit varie fortement entre les zones administratives. Les analyses présentées dans ce rapport explorent les mouvements des abonnés de Digicel Haïti, en comparant leur emplacement habituel au cours de la semaine précédant le séisme avec leur emplacement au cours de la période du 21 au 23 août. Les mouvements dont il est question dans ce rapport comprennent les personnes déplacées par le séisme ou le passage de la dépression tropicale Grace, les personnes qui se déplacent pour des raisons liées à ces événements (mais qui ne sont pas nécessairement définies comme déplacées), et celles qui se seraient déplacées indépendamment de ces événements. Les analyses n’incluent pas les personnes qui séjournaient en dehors des départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse la semaine précédant le séisme.

Lire le rapport (en français)

Back to Publications